You are currently viewing Piment de Cayenne

Piment de Cayenne

Les Aztèques donnaient au cayenne le nom de chili. Les indigènes d’Amérique équatoriale, d’où la plante est issue, connaissent les vertus culinaires et médicinales de ses fruits depuis au moins 9 000 ans. Les archéologues croient qu’on le cultivait déjà au Mexique il y a environ 7 000 ans.

C’est le Dr Diego Alvarez Chanca, compagnon de Christophe Colomb, qui fit connaître la plante aux Européens, à la suite d’un célèbre voyage d’exploration devant aboutir aux Indes, mais qui se termina dans les Caraïbes. Du continent européen, les fruits migrèrent rapidement vers toutes les régions équatoriales du globe et furent adoptés par de nombreuses cultures aussi bien en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique, que dans le Sud de l’Europe, notamment en Italie méridionale. En fait, on connaît peu d’épices qui soient aussi universellement répandues.

Le piment de Cayenne jouit, dans toutes ces cultures, d’une réputation enviable quant à ses vertus digestives et thérapeutiques, et les humains qui vivent sous les tropiques ont rapidement compris qu’il permettait à l’organisme de mieux supporter la chaleur intense qui sévit sous ces latitudes.

Parmi les usages thérapeutiques qu’on lui attribuait dans ces diverses traditions, la médecine moderne a surtout retenu les effets analgésiques de la capsaïcine, la substance qui procure au piment de Cayenne sa saveur piquante si caractéristique. Cependant, il semble que les vertus du cayenne soient plus variées et nombreuses que les usages topiques actuellement reconnus en Occident.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.